Licence Professionnelle Environnement et Construction

Présentation

La Licence Professionnelle Environnement et Construction a pour vocation de former des technicien·nes supérieur·es à la conduite de projets, capables de participer à la définition, au chiffrage et au suivi des aspects environnementaux dans les projets de construction (bâtiments, aménagements, travaux publics et ouvrages d’art…).

Compétences et aptitudes visées

  • Représenter graphiquement un projet de construction (bâtiments, aménagement, TP…)
  • Connaître le contexte réglementaire et administratif d’un projet (lois, études d’impact, dossier loi sur l’eau…) et maîtriser son déroulement
  • Maîtriser les outils de management environnemental (études d’impact, Analyse de Cycle de Vie, Système de Management Environnemental, démarche Haute Qualité Environnementale, certification, labellisation, Plan de Déplacement Urbain…)
  • Avoir des notions d’écologie, de chimie environnementale et d’hydrologie afin de pouvoir analyser, éviter ou réduire les impacts environnementaux d’un projet de construction et proposer des mesures compensatoires
  • Concevoir des bâtiments en privilégiant l’architecture bio-climatique, l’éco-construction, la prise en compte des paramètres de confort, acoustique, éclairage, qualité de l’air, ventilation
  • Réaliser des études thermiques, optimiser les bilans énergétiques et promouvoir les énergies renouvelables
  • Proposer, concevoir et dimensionner des aménagements routiers et urbains respectueux de l’environnement

Programme

UE A1 : Approfondissements fondamentaux (60h – 6 ECTS)

  • Outils d’aide à la décision (statistiques, analyse multi-critères…)
  • Base de la chimie
  • Communication technique

UE A2 : Approfondissements techniques (67h – 6 ECTS)

  • Planification et organisation BTP
  • Outils informatiques professionnels (CAO-DAO, maquette numérique 3D…)
  • Construction bois, technologie
  • Dimensionnement et aménagement des ouvrages hydrauliques

UE P1 : Gestion environnementale des projets (124h – 10 ECTS)

  • Cadres réglementaires, administratifs et juridiques : code de l’environnement, eau, air, déchets
  • Projets routiers et aménagements VRD
  • Système de management environnemental, QSE, labellisations, certifications…
  • Architecture bioclimatique, gestion de l’espace et urbanisme

UE P2 : Outils de l’évaluation environnementale (105h – 8 ECTS)

  • Notions d’écologie, d’hydrologie et d’hydrogéologie
  • Physique environnementale : thermique, acoustique, éclairage
  • Analyse de cycle de vie – Matériaux

UE P3 : Développement personnel et management (77h – 7 ECTS)

  • Anglais
  • Expression écrite et communication
  • Management et conduite de projet
  • Projet Professionnel Personnel

UE P4 : Projet tuteuré (160h – 8 ECTS)

  • Mise en œuvre des connaissances acquises dans le cadre d’un projet de construction ou d’aménagement en relation avec les problématiques environnementales

UE P5 : Stage professionnel (13 semaines – 15 ECTS)

Stage

  • Les étudiant·es doivent réaliser un stage obligatoire d’une durée de 13 semaines, de fin-mars à fin-juin. Ils·elles disposent d’aide de la part des enseignant·es et de l’établissement pour trouver leur stage mais se doivent de le chercher par eux-mêmes.
  • Pour plus d’informations concernant les éventuelles possibilités de stages à l’étranger, contactez le/la responsable des relations internationales du département ou la Direction des Relations Internationales de La Rochelle Université.
  • A l’issue du stage, l’étudiant·e rend un rapport et présente sa soutenance devant le ou la professeur·e référent·e et d’autres enseignant·es.

Exemples de stages :

  • Établir des solutions techniques pour des maisons passives. Anticiper la RT 2020, établir un support pour l’entreprise
  • Participer à l’amélioration des accès maritimes d’un port
  • Assister le responsable d’exploitation pour le suivi des travaux de dragage et de mises en terre des sédiments (règlementation ICPE)
  • Travailler sur le projet d’habitat participatif dans une commune
  • Trouver des entreprises dans le domaine des matériaux bio-sourcés, label E+C-, volumétrie 3D, communication
  • Mettre en place l’étude du label E+C- et réaliser un calcul bilan BEPOS, ACV
  • Mener des études environnementales : simulation thermique dynamique, facteur lumière
  • Réaliser une analyse HQE (Haute Qualité Environnementale)
  • Requalifier des accès et des circulations dans une commune en bordure de mer pour sa préservation et sa mise en valeur
  • Favoriser les modes de déplacement doux.
  • Participer à la phase des premiers travaux, réaliser le suivi de chantier
  • Élaborer un DCE (Dossier Consultation des Entreprises) pour l’aménagement d’un centre bourg ancien
  • Réaliser une mission d’urbanisme OAP (Orientation d’Aménagement et de Programmation) à Dolus d’Oléron
  • Assister le chargé d’affaires sur des projets de pistes cyclables, phase préliminaire, phase opérationnelle, AVP (Avant Projet Détaillé) : synthèse de documents, rédaction, traduction graphique, conception, chiffrage
  • Renseigner la base de données (volet énergétique et partie fluide) dans le cadre de la gestion d’un patrimoine. Appuyer le service Études et Conduites d’Opération (faisabilité, développement d’un outil de suivi de qualité environnementale).

Conditions d’admission

Pour être admis en Licence Professionnelle Environnement et Construction, il faut :

  • être titulaire d’un diplôme national validant au moins 2 années d’études supérieures dans un domaine de formation compatible
  • ou avoir bénéficié d’une validation des études

Les diplômes conseillés pour intégrer cette licence sont :

  • DUT ou BTS du secteur du Bâtiment et des Travaux Publics
  • DUT Hygiène sécurité et environnement
  • BTS Économie de la construction
  • BTS Gestion et maîtrise de l’eau
  • Être titulaire d’un diplôme de niveau Licence 2 scientifique ou 2ème année d’école d’architecture validée

Les candidat·es ne possédant aucun de ces diplômes peuvent tout de même candidater et envoyer leur dossier. Leurs candidatures seront examinées au cas par cas par le jury d’admission. L’admission reste aussi possible par Validation des Acquis de l’Expérience.

Après la formation

Secteurs d’activités :

  • Maîtrise d’œuvre et maîtrise d’ouvrage du BTP
  • Bureaux d’études spécialisés (énergie, thermique, aménagement, voirie, réseaux)
  • Entreprises du BTP
  • Services techniques des collectivités territoriales
  • Agences d’architecture…

Métiers :

  • Chargé·es de projets dans les bureaux d’études d’environnement, d’assistance à la maîtrise d’œuvre et d’assistance à la maîtrise d’ouvrage
  • Chargé·es de projets en cabinet d’architecture
  • Responsable·s qualité sécurité environnement
  • Chargé·es d’études techniques du BTP
  • Projeteur·se bureau d’études thermiques, fluides…
  • Chargé·es de projets des services techniques des collectivités territoriales et de l’État
  • Projeteur·se VRD (voirie réseaux divers), aménagement, routes

Exemples de projets tuteurés :

  • Réalisation de pistes cyclables structurantes sur l’agglomération rochelaise : étude de faisabilité, foncier, autorisation, étude de sécurité, ouvrages d’art éventuels…
  • Aide à l’élaboration d’un programme de construction en particulier les volets énergie et environnement, pour un futur bâtiment neuf E+/C- (énergie positive réduction de carbone) implanté à la cité Duperré à La Rochelle.
  • Requalification d’un ouvrage militaire en belvédère et aménagement de sa voie d’accès en zone de marais
  • Étude de faisabilité d’un parc d’activités de 7 hectares au sud de l’agglomération rochelaise
  • Étude de la capacité de stockage du CO2 d’un bâtiment en béton au cours de son cycle de vie (Étude de cas : Résidence Aziyadé)
  • Conception d’un habitat d’urgence « écologique » économique et démontable
  • Étude de l’agrandissement d’un plan d’eau et réorganisation des circulations avoisinantes
  • Étude thermique d’un  bâtiment (R+4) actuellement en phase esquisse. Réflexion et simulation thermique dynamique sur le bâti et le système de chauffage pour essayer d’atteindre l’exigence très forte E3C2 (énergie positive niveau 3/3 – réduction de carbone niveau 2/3)
Licence Professionnelle Environnement et Construction
Thomas, Mélissa et Julien, 1er prix au Challenge national Construction Durable à Grenoble en mai 2019.
Aller au contenu principal